1980-1990

Année 80

Un Eurotel qui s'apprete a feter son demi-siecle

À l’approche de ses 50 ans, l’hôtel commence à repenser ses espaces et à rénover un bâtiment qui n’a jamais perdu son identité dans le paysage lémanique. Du haut de ses 16 étages, ses chambres offrent toujours le plus magnifique programme de télévision : les montagnes enneigées de la pochette du dernier CD de Freddie Mercury.

1982

La piscine de l’Eurotel ferme, la Maladaire ouvre

L’Eurotel a un atout par rapport aux autres établissements hôteliers : il est doté de la première piscine couverte ouverte au public. Mais les écoliers squattent de plus en plus les espaces qui s’avèrent trop exigus pour recevoir tous les adeptes de la natation. Montreux décide alors de construire une piscine « olympique » à la limite de la commune de La Tour-de-Peilz, car chez les voisins, les besoins en pataugeoire se font aussi sentir et avec la construction du Gymnase de Burier, il faut assurer davantage d’heures de sport. La piscine de la Maladaire ouvre ses portes en 1982. L’Eurotel décide alors de fermer le robinet au public et convertira quelques années plus tard la piscine en salle de séminaires.

1984

Michael Jackson devient une star planétaire

Avec l’album Thriller, Michael Jackson devient une star planétaire. Sorti en 1982, il pulvérise tous les records de vente pour être reconnu en 1984 comme l’album le plus vendu de tous les temps (25 millions d’exemplaires à l’époque). Après avoir reçu 8 récompenses aux American Music Awards et 8 également aux Grammy Awards, il obtient une étoile sur l’Hollywood Walk of Fame le 20 novembre 1984.

1985

Entrée en service du Teletext en Suisse romande

Dès 1984 (1985 en Suisse romande), un nouveau média s'impose dans tous les salons suisses: le Teletext. Cela fait maintenant plus de 30 ans que le Teletext a une place bien établie parmi les médias d'information en Suisse. Proposé autrefois uniquement à la TV, il est aujourd'hui également disponible sur le Web et les appareils mobiles. Avec un million de lecteurs et de lectrices par jour en moyenne et sa présentation pixélisée unique en son genre, le Teletext est certainement le média le plus culte de Suisse.

1986

Catastrophe de Tchernobyl

Le 26 avril 1986, le cœur du réacteur No 4 de la centrale Lénine entre en fusion, provoquant la catastrophe de Tchernobyl. Il s’agira de la plus grave catastrophe nucléaire du 20ème siècle. Les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl, seront importantes aussi bien sur le plan sanitaire, écologique, économique que politique. Plus de 200 000 personnes seront définitivement évacuées. Si on recense près de 30 morts directement attribués à l’accident, dans la population locale, plus de 4000 cancers de la thyroïde seront diagnostiqués jusqu’à 2002 et attribués à la catastrophe.

1988

l’Eurotel réalise le Tour du lac en Trans Europe Express

Karlheinz Lukey (directeur de l’Eurotel de 1968 à 2003) profite de ses contacts avec les marchés allemands pour faire un deal avec les chemins de fer DB. Une opération publicitaire est réalisée pour un tour du lac Léman en train avec le TEE (Trans Europe Express). La partie côté français est remise en fonction de manière unique pour l’occasion.

1988

Refus des JO à Lausanne

Le 26 juin 1988, les Lausannois refusent très nettement l’organisation de Jeux Olympiques à 62% de non contre 38% de oui. Pourtant patrie d’adoption de leur créateur le Baron de Coubertin, ancien habitant de Montreux, Lausanne décide de suivre le ténor des opposants, le conseiller national écologiste Daniel Brélaz qui deviendra par la suite syndic de la ville durant presque 15 ans.

1989

Chute du mur de Berlin

Érigé en plein Berlin la nuit du 12 au 13 août 1961 par la République démocratique allemande (RDA), le mur de Berlin constitue le symbole le plus marquant d’une Europe alors divisée par le rideau de fer.
L'affaiblissement de l’Union soviétique, la perestroïka conduite par Mikhaïl Gorbatchev et la détermination des Allemands de l’Est qui organisent de grandes manifestations, provoquent le 9 novembre 1989 la chute du « Mur de la honte », suscitant l'admiration incrédule du « Monde libre » et ouvrant la voie à la réunification allemande.